Fin des Trente Glorieuses, 1977

Toi qui n’étais pas né, je ne sais pas si tu as entendu parler des Trente Glorieuses. Scoop : elles sont finies depuis un moment.

Libé cite un gars qui vient d’écrire un bouquin sur leur fin :

Jean-Marie Durand : « Le malheur, c’est que le peuple a fini par croire à la vanité dangereuse des illusions politiques et s’est mis à renoncer à l’idée de la possibilité de libérer les existences de tout ce qui les écrase. »

C’est très joliment dit. J’entendais, enfant, dire que les grandes idéologies avaient vécu, que le vingt-et-unième siècle serait spirituel ou ne serait pas, que « quand la Chine s’éveillerait » et que sais-je encore que j’ai oublié.

Bref, ça fait donc quarante ans qu’on ne croit plus à la pantomime politique, et, plus grave encore, que le peuple a renoncé à la liberté. J’ai définitivement l’âge des désillusions.

Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.