nota-bene.org > 36 15 ma vie > Du silence sur le web et de ce qu’on vit dans la vraie vie

Du silence sur le web et de ce qu’on vit dans la vraie vie

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 21 juillet 2004

URL courte : http://nota-bene.org/591

2 commentaires

Message envoyé aux abonnés à la newsletter de nota-bene.org :

J’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’ai pas envoyé de nouvelles par cette newsletter. Occupé mollement à refaire le site, et à commenter les modifications au fur et à mesure, comme si ma pédagogie était utile à quelqu’un.

Enfin si, elle est utile à au moins une personne, un ami qui la lit avec intérêt, juste pour suivre les cheminements mentaux tortueux et inutiles qui me font office de hobby.

Les choses bougent doucement, nous rentrons de vacances et Stéphanie est de plus en plus enceinte, bientôt nous allons finir de déménager les meubles et faire de notre bureau notre nouvelle chambre.

Les derniers temps d’une grossesse sont ceux où on prend plus de temps ensemble, donc moins de temps à écrire et à voir du monde. La future maman accuse la fatigue, et le futur papa apprend l’art des massages décontractants et de la respiration avant-pendant-après les contractions.

Encore une nouvelle étape, quoi. Je profite quand même encore d’internet pour y lire des articles très beaux, comme cette interrogation de Lance Arthur sur l’amour : est-il amoureux parce qu’il est heureux avec une personne ? Il le dit avec talent.

Allez, à bientôt.


Commentaires

    • 29 juillet 2004

    Je m’intéroge sur l’utilité d’une « newsletter » alors qu’existent /backend.php3 et /backend-breves.php3. RSS relativise l’utilité d’une lettre d’information des nouveautés d’un site web internet. C’est une question générale, pas spécifique au votre.

    Répondre à Anonyme

    • 29 juillet 2004
    • en réponse à Anonyme

    Moi aussi, je m’interroge encore sourire

    L’utilité, je pense, est de ne pas toucher le même public (pensons aux non-technophiles, aux gens qui n’ont pas une connexion en haut-débit, etc).

    Certains sites diffusent dans leur newsletter exactement ce qu’ils mettent dans leur backend (c’est le cas de davduf.net notamment), d’autres racontent des choses différentes : la newsletter mail leur sert alors de ’blog jetable’, et le site est plus un support des écrits les plus importants (c’est ce que faisait Shauna Wright pendant un temps, je ne sais pas si elle le fait toujours, j’ai perdu le fil).

    Je n’ai pas encore tranché sur la question, mais exceptionnellement j’ai eu envie de jongler de l’une à l’autre en publiant sur les deux supports en même temps.

    Répondre à Stéphane

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile