Classification à facettes contre arborescence

Dans son article Planning for redesign, 1 : Establishing the context, Adam Greenfield parle de cette notion que je trouve séduisante en théorie et qui m’a jusque-là semblé inapplicable (sans doute que j’ai l’esprit trop bidimensionnel pour ça) : la classification à facettes. Il va donc falloir que je relise le cours vers lequel il pointe...

Ce qui me rappelle la discussion que nous avons eue ici même il y a quelques jours avec Nicolas Hoizey à propos du remontage du site. Il y a encore du grain à moudre de ce côté-là.

Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.