C’est du sport

Hier soir je passais près du Parc des Princes —enfin, j’étais dans le métro. Trois stations avant d’arriver, les CRS étaient déjà partout. Et pas, comme d’habitude, des groupes de deux en prévention, non. Des groupes de six, en tenue de combat (Protège-tibias, casques, matraques de "maintien de l’ordre").

Dans le métro, j’étais face à deux loulous qui les appelaient "nos amis" et qui discutaient de tel couteau autorisé par la police mais mortel quand même.

J’ai eu presque envie de pleurer devant toute cette violence latente.

Et ce matin, on compte 56 blessés, dont 17 encore hospitalisés.

Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.