nota-bene.org > Réflexions > Brouillons et ébauches

Brouillons et ébauches

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 14 janvier 2013

URL courte : http://nota-bene.org/934

4 commentaires

Lecteur, si tu dis « draft », passe ton chemin, je vais t’ennuyer.

Lu chez Karl :

juste une note en passant, pour me souvenir que le mot ébauche semble une meilleure traduction de Working Draft que celui de brouillon.

Tiens c’est amusant ça, j’ai constaté la même frilosité envers le mot « brouillon » dans mon environnement professionnel. D’ailleurs les gens préfèrent même dire « draft » en anglais directement, c’est plus hype.

Par contraste, par attachement à la richesse de notre langue, et sans honte, je continue à dire « brouillon ».

Effectivement une ébauche est plus artistique qu’un brouillon, mais un peu par provocation, un peu pour continuer à utiliser le plus de vocabulaire possible, je garde « ébauche » pour le design et je prends « brouillon » pour les cahiers des charges et les prototypes de code, histoire de le débarrasser de son image de paquet de scories et lui redonner un peu de noblesse.

Les vieux mots, comme les vieilles familles, ont du sang bleu.

Je suis peut-être un peu coquet de la langue.


Commentaires

    • 14 janvier 2013

    ébauche 

    * Préparation d’un ouvrage de peinture, de sculpture dans laquelle les parties principales sont seulement indiquées.
    * Mouvement de montre dégrossi et prêt à passer dans les mains de l’ouvrier qui doit le perfectionner.
    * Premiers essais, premier développement d’une chose, esquisse.
    * Production informe et grossière.

    Brouillon

    * Premier travail avec corrections.
    * Le papier même sur lequel on a écrit.
    * Brouillard, livre de commerce.

    Le pourquoi de ma note est que, dans mon esprit, le brouillon est là où on prend des notes et éventuellement se jette alors que l’ébauche est du matériel en devenir en cours d’amélioration. Si tu veux le brouillon serait le napkin au coin d’une table et l’ébauche la spec que l’on écrit.

    Le brouillon est mes deux, trois lignes de code dans la console. L’ébauche est mon script en évolution.

    Répondre à karl

    • 14 janvier 2013

    karl : Ah bin d’accord. sourire

    Répondre à Stéphane

    • 14 janvier 2013

    C’est beau ce que que vous dites Stéph’ & Karl sourire
    Moi j’aime bien les mots pochade et croquis, mais on commence à s’éloigner. Dans la pochade je vois la prise de note très rapide à l’aquarelle, dans la main, un peu comme une photo prise au mobile et publiée immédiatement sur le réseau (l’oeil souvent en moins en revanche).

    Répondre à Emmanuel

    • 22 janvier 2013

    Tiens, j’ai ressorti le mot « ébauche » aussi récemment, en essayant de mieux définir les étapes de conception web : si le « sketch » est un croquis, le « wireframe » est une ébauche ?

    Répondre à tetue

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile