nota-bene.org > Sur le web > Blog tag

Blog tag

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 5 janvier 2007

URL courte : http://nota-bene.org/141

0 commentaire

Contrairement à Philippe et sans savoir dire pourquoi, les chaînes de mèmes m’amusent, et comme c’est à moi de jouer, je vais m’exécuter.

Contrairement à Philippe et sans savoir dire pourquoi, les chaînes de mèmes m’amusent, et comme c’est à moi de jouer, je vais m’exécuter. Le jeu d’aujourd’hui : lister cinq choses que vous ne savez peut-être pas encore sur moi. Au passage on ne peut que sourire du détournement du mot tag qui veut aussi bien dire étiquette que « chat ! » (« You’re tag ! » veut dire littéralement « C’est toi le chat ! »).

C’est difficile, surtout vu comme je suis impudique dans ces pages... Mais essayons.

  1. Je fais le VRP pour l’accessibilité avec des gens assez haut placés alors que mes armoires n’ont pas vu la moindre cravate depuis des années. Qui a dit que l’habit fait le moine ?
  2. Malgré mon apparente désinvolture, je suis affreusement angoissé et profondément maniaque. La moindre prestation publique provoque des rognures d’ongles à n’en plus finir, des suées, des troubles digestifs dont je vous épargne les détails.
  3. Comme dans Talons aiguilles, j’ai un petit grain de beauté à un endroit que la décence m’empêche de mentionner ici (et je ricane à l’idée que vous êtes en train de vous demander où ça peut bien être).
  4. Voilà déjà dix ans que je « suis sur internet », je me suis connecté pour la première fois fin 1996. J’ai commencé par refaire mon site tous les mois au lieu de rédiger du contenu.
  5. J’ai traduit un peu plus de 5000 pages de bandes dessinées américaines.

Je suis sûr que tout le monde s’en fout, à la réflexion !

Alors, voyons... Trouver cinq personnes... Pas encore contaminées... Et leur refiler le bébé... (note mentale : penser à leur envoyer un mail) Par ordre alphabétique : François, Julien, Matthieu, Pascale, Romy... Cinq personnes qui ne se sont pas encore plaintes publiquement (fausse pudeur ?) d’avoir été touchées-c’est-toi-le-chat.


Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile